×

Votre article a été ajouté au panier.

Votre panier est vide
 articles
Menus
Félibre N° 2

Félibre N° 2

18,00
Disponibilité: En stock

LE FELIBRE

Nouveauté 2005
Sortie en octobre 2004 en même temps que la promotion du livre “Le voyage de Saturnin Muge”.



Le Félibre est le poète écrivain de notre Provence. Artisan de la plume et de la parole, le Félibre fait connaître les célébrités du petit peuple local et trouve son inspiration sur les chemins de notre pays.
Ce personnage est une nouveauté des Ateliers Marcel Carbonel pour l’année 2005 et il est décliné en taille n°2 & n°3.
À l’occasion de la promotion du “Voyage de Saturnin Muge”, le félibre se présente comme étant l’auteur tout trouvé du fameux roman. Il y a mis sa poésie, son imagination, son amour du petit peuple local, haut en couleurs, que l’on rencontre dans notre pays de Provence.
Il est bien vêtu (il arbore une montre à gousset) mais n’en est pas pour autant un notable. Sa cape (à capuche), sa canne et son chapeau sont ses compagnons de promenade à travers le pays. Il emmène toujours un livre (ou deux) avec lui ; c’est un artisan-écrivain friand de lectures et de nouvelles rencontres. Au cours de ses voyages, ou en imagination, il a sans nul doute vécu maints passages de l’aventure de son héros, Saturnin Muge.

Le mot “félibre” a été créé en 1854 par Frédéric Mistral et un collège de six autres poètes. Ils fondèrent en ce temps le Félibrige, qui s’est voulu une assemblée de poètes et écrivains chantant la Provence, sa langue et son peuple. Par extension, le Félibrige concerne tous les pays de langue d’Oc et même la Catalogne.
Le Félibrige véhicule une forte connotation régionaliste (par exemple l’expression exclusive en Provençal). Pour ne pas sombrer dans certaines polémiques restrictives, nous nous en tiendrons aux notions de poésie et de folklore pour décrire notre petit personnage.
Au-delà d’une appartenance concrète à cette assemblée, le félibre est donc le terme générique pour désigner le poète provençal. Celui-ci vient pour la toute première fois rejoindre les personnages de la crèche provençale dont il devient à la fois le conteur (voire le démiurge) et l’acteur.


NOTA :
L’année 2004 fêta le 150ème anniversaire de la création du Félibrige par Frédéric Mistral.
L’année 2004 fêta également le 100ème anniversaire du Prix Nobel de Littérature décerné à Frédéric Mistral.

Notre “Félibre” n’est pas Frédéric Mistral.
Marcel Carbonel n’ayant jamais voulu « santonnifier » une personnalité précise, c’est dans cet esprit que nous avons représenté un personnage universel